Les élèves réfléchissent à l’Ecole post-Covid : les ateliers de médiation de l’ENSA-Nancy

Les élèves du collège Guynemer de Nancy repèrent sur un plan et des coupes les points de vue des photos. Photo : Virginie Derveaux

Les ateliers de médiation préparés par les étudiants du master « Ecoles post-Covid » de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy, se sont déroulés simultanément le 7 janvier dernier dans quatre collèges de Nancy (2) et de la Moselle (2).

Les différents exercices proposés aux élèves avaient pour but, dans un premier temps, de les familiariser avec les outils propres aux architectes (plans, coupes, perspectives, maquette, etc.). Il s’agissait ensuite de les faire exprimer leur ressenti vis-à-vis de l’architecture de leur établissement scolaire et qu’ils s’interrogent sur les qualités spatiales des lieux qu’ils fréquentent au quotidien, pour les amener à réfléchir à de possibles aménagements qui pourraient contribuer à améliorer leur vécu de l’espace scolaire.

Les élèves du collège Jean Mermoz à Nancy apprennent à dessiner une perspective à l’aide d’un Rhodoïd pour ensuite projeter des aménagements dans les espaces extérieurs de leur établissement. Photos : Maribel Casas

A l’issu de ces ateliers, les étudiants produiront un document de synthèse où ils évoqueront les problématiques abordées par les élèves, les raisons qui font que certains lieux leur sont agréables à vivre et pourquoi il y en a d’autres qu’ils apprécient moins. L’ensemble de ces données contribuera à nourrir la vision prospective que nous souhaitons développer dans le cadre de la recherche sur les établissements scolaires en contexte épidémique, actuellement en cours. 

Les élèves du collège Jean Lamour de Nancy s’interrogent sur les matériaux qui composent le bâtiment qui abrite leur institution. Photo : Melissa Bellesi
Les élèves de la cité scolaire Charles Hermite à Dieuze retranscrivent leurs parcours quotidiens sur un plan et identifient les endroits qu’ils apprécient le moins et le plus dans leur établissement. Photo : Cécile Fries-Paiola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.