Résultats du concours « Écosystèmes d’enseignement extérieurs »

Simon Obriot & Amélie Rabaça ont remporté le 1er prix avec leur projet Vice versa.

/// Article co-écrit avec Virginie Derveaux

Pendant la journée du 8 mars, s’est déroulé à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy (ENSA-Nancy) le jury du concours « Écosystèmes d’enseignement extérieurs » auquel ont participé des étudiants et jeunes diplômés des écoles d’architecture de la Région Grand-Est et du Luxembourg. La cérémonie de remise des prix, à laquelle ont été invités tous les participants, a eu lieu dans les locaux de l’ENSA-Nancy et a compté avec la présence des membres du jury, des chercheures de l’équipe Résilience Grand-Est et des représentants des différentes institutions partenaires. 

Le jury, présidé par la designer de renommée internationale matali crasset, était composé de Gauthier Bolle (architecte DPLG, maître de conférences en histoire et culture architecturales à l’ENSA-Strasbourg, chercheur à l’ARCHE), Virginie Derveaux (architecte DPLG, enseignante à l’ENSA-Nancy, chercheure associée au LHAC), Sylvie Dousset (Professeure en sciences des sols, Université de Lorraine, chercheure au LIEC), Charles Max (Professeur en sciences de l’éducation, Université de Luxembourg, chercheur au SnT), Maurice Mazalto (expert et consultant en architecture scolaire auprès des collectivités) et Benoît Sindt (architecte DPLG, enseignant à l’ENSA-Nancy). 

Les échanges nourris entre les membres du jury issus de divers univers et formations ont animé un débat soutenu sur plusieurs sujets comme la diversité des formes d’enseignement et les configurations spatiales qui permettraient à la fois la mise en place d’espaces de travail en petits groupes ou par classe entière. La dimension climatique des projets a été questionnée ainsi que leur approche constructive. La thématique du sol et du rapport que l’on entretient avec celui-ci a été au cœur des discussions, et s’est rapidement posé la question suivante : qu’est-ce qui fait lieu ? Et par extension qu’est-ce qui fait lieu pour apprendre ? Quel rapport au végétal peut offrir un dispositif ou une construction légère qui donnerait la possibilité d’enseigner à l’extérieur ?

Le premier prix a été attribué à l’unanimité du jury à un projet qui propose un dispositif adaptable largement ouvert sur son environnement sur la base d’un système de panneaux pivotants permettant plusieurs configurations spatiales.

À l’issu des délibérations :

• le 1er prix a été attribué au projet Vice Versa, soumis par Simon Obriot, étudiant de master 2 à l’ENSA-Strasbourg et Amélie Rabaça diplômée de l’ENSA-Strasbourg ; 

• le 2ème prix a été attribué au projet Pergol’air, soumis par Élie Croizié Hocquet et Zineb Tounesi, étudiants de master 2 à l’ENSA-Nancy ;

• le 3ème prix a été attribué au projet Walden, la scène des sens, soumis par Richard Pister, Louis Sutter et Anatole Gorin, diplômés de l’ENSA-Strasbourg ;

• les 2 mentions spéciales ont été décernées au projet Platerforme, soumis par Merwann Krati et Enzo Nicolle, diplômés de l’ENSA-Nancy, et Camille Lafrogne, diplômée de l’Université de Lorraine ; et au projet Inside out, soumis par Desmond Bast, diplômé de l’UniLu, avec Alborz Teymoorzadeh et Mattea Wehage, étudiants de master 2 à l’UniLu. 

Vice versa l Simon Obriot & Amélie Rabaça.
Pergol’air l Élie Croizié Hocquet et Zineb Tounesi.
Walden, la scène des sens l Richard Pister, Louis Sutter et Anatole Gorin

Les 5 projets lauréats seront réalisés en maquette par leurs auteurs au sein de l’atelier SMLXL de l’ENSA-Nancy, qui prendra en charge la fourniture des matériaux. Les maquettes seront présentées lors d’une exposition qui rassemblera les planches de rendu du concours dont la programmation est en cours.

Toutes nos félicitations aux équipes lauréates et nos plus chaleureux remerciements à tous les participants, aux membres du jury, aux établissements partenaires et aux institutions qui ont soutenu financièrement cette compétition : la DRAC Grand-Est, la Maison de l’architecture de Lorraine, le master en Architecture de l’Université du Luxembourg.